Focus sur Electrochaea

Petits microbes – grand impact : La technologie d’Electrochaea au service de la production de gaz renouvelable

La technologie de biométhanisation


Electrochaea est une entreprise en pleine croissance basée à Munich, en Allemagne. Les équipes, multinationales et interdisciplinaires, veillent à fournir un environnement productif (bioréacteur) au biocatalyseur et à ce qu’il soit suffisamment alimenté (CO2 et H2) pour générer de grandes quantités de méthane renouvelable (RNG). Le monde entier s’intéresse à cette technologie : des industries émettrices de CO2, des opérateurs sur réseau de gaz, mais aussi des fournisseurs d’électricité renouvelable ayant besoin de technologies de stockage d’énergie à grande échelle et à long terme. Les opportunités de projets internationaux pour des solutions commerciales à l’échelle réseau sont nombreuses. Le processus propriétaire d’Electrochaea de conversion d’électricité en gaz (power-to-gas) offre de multiples avantages : il convertit l’énergie renouvelable et le dioxyde de carbone en méthane renouvelable de qualité réseau pour le stockage et la distribution. Il recycle le CO2 en grande quantité et garantit que les réseaux de gaz existants dans le monde servent à distribuer et stocker le méthane renouvelable. La technologie a été largement testée dans nos usines pilotes en Suisse (Store&Go), au Danemark (BioCat) et aux États-Unis (NREL/SoCalGas). Du méthane renouvelable a été injecté dans les réseaux de gaz commerciaux en Suisse et au Danemark, et le gaz produit a été qualifié pour le réseau de gaz français et le règlement « Rule 30 » de la Californie.

Grâce au procédé d’Electrochaea, le méthane renouvelable est synthétisé à partir de CO2 et de H2 par le biocatalyseur breveté, un micro-organisme à évolution sélective de la famille des archées méthanogènes.
La haute efficacité et la robustesse du biocatalyseur permettent à la technologie de méthanisation de Electrochaea de fonctionner à des coûts d’investissement et d’exploitation moindres, avec une plus grande flexibilité que les procédés de méthanation (par voie thermochimique) conventionnels. Le biocatalyseur est compatible avec des cycles de service variables et les impuretés que l’on retrouve couramment dans les sources de CO2.
Outre le biocatalyseur breveté, Electrochaea détient les brevets et le savoir-faire du système de biométhanisation, des contrôles, des stratégies d’alimentation du biocatalyseur, de diverses caractéristiques et technologies de conception critiques, des analyses technico-économiques et de l’intégration dans l’infrastructure de production de CO2 existante.

Le CO2 peut être recyclé à partir de n’importe quelle source telle que les digesteurs anaérobies, les décharges, les laiteries, les installations de fermentation ou les procédés industriels tels que la production de ciment et de chaux ou l’industrie sidérurgique. Electrochaea a testé l’utilisation de biogaz brut à l’échelle industrielle dans l’usine de traitement des eaux usées d’Avedore, au Danemark. L’entreprise a utilisé du gaz géothermique brut, du CO2 issu de la production de bioéthanol et des procédés de fermentation du vin et de la bière.

La technologie d’Electrochaea est :

Passer du pilote industriel aux applications commerciales – The Archetype Project

Electrochaea termine actuellement l’étape de conception du projet Archétype de 10MWe. Kraftanlagen, sélectionné pour les travaux de mise à l’échelle, est partenaire de ce projet. Le projet de conception d’une usine évolutive de méthanisation biologique à usage commercial est partiellement financé par une subvention du programme d’accélérateur du Conseil européen de l’innovation.

Le projet est à un stade avancé et devrait bientôt fournir la documentation technique pour cette étape de passage à l’échelle.

La phase de conception intègre les enseignements des précédents projets pilotes industriels afin d’atténuer les risques de mise à l’échelle et liés au projet.

Données clés du projet :

Le projet est conçu comme un projet grassroot. Ses principaux atouts sont un degré élevé de modularisation, une réduction de l’empreinte et une conception autonome qui est facilement transférable sur les différents sites du projet avec un effort d’intégration minimal.

Simultanément, il contribue à la réduction des Capex et des Opex et intègre un workflow d’ingénierie numérisé à toutes les phases du projet, à savoir le concept, l’ingénierie de base et l’ingénierie de détail.

Ce projet, finalisé fin 2021, aboutira à une FID (décision finale d’investissement et de localisation du projet).

Electrochaea fournira un modèle standard de conception d’usine de biométhanisation pour construire des usines commerciales dans des délais réduits et à un coût attractif.