Économie circulaire : réinventer nos modèles économiques

Economie Circulaire
Aller vers le contenu

Dans un contexte géopolitique et énergétique complexe, l’économie circulaire a le vent en poupe. Pour passer d’une économie linéaire où prime la production, à une économie circulaire centrée sur l’usage et la sobriété, nous devons faire évoluer nos modes de pensée et nos moyens d’innovation.

Souvent résumée par les trois R : Réduire, Réutiliser, Recycler, l’économie circulaire repose sur l’ouverture, le dialogue, la collaboration et la frugalité. Encouragée par de nouvelles solutions venues de startups comme de grands groupes, le but commun aux différents acteurs est de limiter la consommation et le gaspillage des ressources et la production de déchets en cherchant à créer des boucles infinies avant de générer des déchets.

Economie circulaire

Suisse : Inclure démantèlement futur et réutilisation des matériaux dès le début du projet

Au sein du bâtiment modulaire de recherche et d’innovation « NEST » du Laboratoire fédéral suisse d’essai des matériaux et de recherche (EMPA), Bouygues Energies & Services s’est engagée à utiliser, dans la réalisation de l’unité Sprint, des matériaux réutilisés pour concevoir des locaux durables.

En dix mois seulement, l’équipe a créé des espaces de bureau souples, attrayants et respectant les directives liées au coronavirus majoritairement à partir de matériaux réutilisés.
Des délais qui n’auraient pas pu être tenus s’il avait fallu acheter de nouveaux matériaux.

« La réutilisation fait surtout sens lorsque les matériaux nécessaires sont déjà disponibles et ne doivent pas être achetés au cours du projet car il n’existe à ce jour aucune plateforme centrale pour le commerce des composants réutilisables. Il faut donc anticiper et planifier dès la conception du projet. »

Maike Stroetmann,
Responsable du département BIM CAD dans la région de Bâle

Royaume-uni : Rénovation et moquettes recyclées

Sur plusieurs sites clients, Bouygues Energies & Services UK est partenaire d’Interface Carpet, un fournisseur de moquette recyclée bas carbone. Les moquettes enlevées des sites tertiaires pendant les rénovations sont généralement jetées, augmentant leur poids carbone initial. La moquette enlevée est donc recyclée par les soins d’Interface Carpet, et le remplacement plus vertueux. Les gains carbone de cette solution sont de plus de 20 % sur la chaîne de production et d’utilisation.

France : Atelier de réparation des équipements sur site

Dans le cadre de ses contrats de Facility Management et grâce à l’expertise technique des équipes d’exploitation, Bouygues Energies & Services répare quotidiennement les équipements qu’elle maintient : centrales de traitement d’air, chaufferies, équipements de climatisation. Cela permet d’allonger leur durée de vie et de garantir le confort aux usagers.

Les équipes d’exploitation ont souhaité aller plus loin dans cette démarche de réparation en travaillant étroitement avec les fournisseurs. Les équipements deviennent plus facilement démontables et réparables : équipements de plomberie ou machines à laver par exemple. Cela permet aux équipes d’exploitation de réparer une seule pièce constitutive d’un équipement directement sur site dans un atelier de réparation. Les avantages ? Réduire le fret de transport des équipements, diminuer la quantité de déchets, et réparer le « juste nécessaire ».

De fait, les émissions carbone des prestations sont réduites. La démarche se poursuivra sur d’autres équipements dans les prochaines années.


Lire d’autres Veille